GRAY

Au nord ouest de la Franche-Comté, Gray est perchée sur une colline au bord de la Saône. Son port garde une certaine importance, toutefois sans commune mesure avec celle qu'il connut au lendemain de la révolution. L'ancien centre marchand, le plus important de la Franche-Comté au Moyen-Age s'est reconverti dans la navigation de plaisance et l'instauration de croisières sur la Saône.
Du vieux pont de pierre à quatorze arches qui franchit la Saône élargie en bassin par une écluse, la ville agrippée à son coteau paraît toute proche. Et pourtant pour la visiter, il faut la mériter en escaladant ses rues pentues, ses ruelles, ses escaliers.
Au sommet vous trouverez l'hôtel de ville, bel édifice de la renaissance. A quelques pas, l'église Notre-Dame commencée en 1478 et terminée en 1863 est un exemple caractéristique du style gothique.
Derrière l'église, un jardin public entoure le château, dans lequel on pénètre par une grosse tour médiévale, vestige de l'ancienne forteresse.
N'oubliez pas de visiter le musée Baron-Martin, principal centre d'intérêt artistique de la ville. Très éclectique en ce qui concerne ses collections et thèmes. Citons entre autre, un raccourci de la peinture de l'Europe occidentale du XV° au XX° siècle, une remarquable série de pastels et de gravures.